Sierra de Boumort, nord ouest de la Catalogne, septembre 2013.

 

C’est un de ces paysages des pré-Pyrénées dont l’Espagne est prodigue !

Forêts de résineux accrochées aux flancs calcaire des sierras, pelouses arides d’altitude, gorges entaillant les plateaux, roches rouges, grises ou blanches, chemins tortueux, chaleur, poussière et par dessus un ciel bleu, éclatant ou tournent les vautours, à la recherche des thermiques…..

La Generalidad de Catalunya gère ici une vaste réserve de chasse et a développé un programme de conservation

et de protection des grands rapaces charognards.

Des chercheurs étudient leurs comportement, baguent les oiseaux, posent aussi des balises de traçage et les gardes approvisionnent régulièrement en carcasses une aire de nourrissage protégée, accessible seulement en véhicule tout terrain.

Un affut d’observation été installé à proximité de cette aire et c’est ici que munis d’une autorisation en bonne et due forme, nous avons pu voir et photographier ces incroyables voiliers, maîtres de l’air et de l’espace !

Ce sont en grand nombre, le vautour fauve (Gyps fulvus), puis en cours de réintroduction, le vautour moine (Aegypius monachus), le percnoptère d’Egypte (Neophron percnopterus), et enfin le plus farouche, le plus discret voire le plus secret mais sans aucun doute le plus beau le plus majestueux le plus noble, le gypaète barbus (Gypaëtus barbatus) le quebrantahuesos des espagnols ou le trancalos de catalans !