La grue cendrée (grus grus) est un magnifique échassier!

 

Dressée, la grue montre une fière allure (1,20m), en vol présente une envergure conséquente (2m) et vit environ 40 ans.

 

C'est un oiseau migrateur qui pratique le vol au long cours. Deux fois par an, 250 000 d'entre elles effectuent un vol intercontinental qui les amène au printemps vers leurs territoires de nidification au nord et à l'est de l'Europe (Suède, Finlande, Sibérie) et à l'automne vers leurs lieux d'hivernage, France et Espagne surtout. Leur trajet dans notre pays suit une ligne diagonale descendante qui passe en gros par la Lorraine, la Champagne, avec un arrêt important au lac du Der, puis le sud ouest, avant de franchir les Pyrénées.

 

C'est dans les Landes de Gascogne, un peu nord de Mont de Marsant, dans les communes d'Arjuzanx et de Captieux que 60 000 d'entre elles s'arrêtent pour hiverner. Les grues aiment les zones humides pour passer la nuit à l'abri des prédateurs et il leur faut de vastes espaces bien pourvus en nourriture. Les Landes possèdent ces atouts, avec d'une part une maïsiculture intensive qui laisse dans les immenses champs irrigués une abondance de grains tombés lors des récoltes et d'autre part une ancienne exploitation de lignite a laissé une friche industrielle riche en lacs et étangs. Une réserve qui couvre 2500 ha a été réalisée sur ce site, un paradis pour les grues!!

 

Pour les observer il y a deux endroits.

Le premier (un abri en dur qui ne reçoit que 4 personnes) permet d'assister à l'éveil des grues, le deuxième (une tour de 15m de haut accueille une quinzaine de personnes) permet de voir revenir les grues du gagnage.Dans un cas comme dans l'autre le spectacle est extraordinaire!

Le matin on se met en place à la nuit et le concert des oiseaux que l'on ne voit pas encore est saisissant! Puis avec le jour qui pointe, on distingue de plus en plus nettement, disséminés sur les lacs en eau peu profonde ou sur les berges des milliers d'oiseaux qui s'éveillent et partent vers les champs disséminés alentours entre 5 et 20 km.

 

Le soir le spectacle est peut-être encore plus impressionnant! Du haut de la tour les grues arrivent par vagues incessantes et continues pendant plus de deux heures! Ce sont d'abord au loin de fines lignes noires ondulantes qui s'avèrent être des vols de 100 à 300 individus aux battements amples et magnifiques, tout cela à grand renfort de cris. Puis a environ un kilomètre du terrain d'atterrissage, plus un battement et ailes tendues, à l'unisson, les grues glissent vers les reposoirs en gracieux vol plané. Un incroyable spectacle que les photos suivantes tentent de faire partager!

 

Alors bon vol avec les grues!! J

Pour écouter l'éveil des grues cliquer sur le bouton!

Vue générale du site avec une partie des étangs. L'affut "du matin" est au centre de l'image au fond près d'un arbre rouge.

Il fait encore nuit et on peut confondre la masse des grues avec des bancs de sable! (si ce n'étaient les cris!)

Un soleil qui baisse rapidement bientôt il fera nuit!! Quel journée, quel spectacle fascinant...!!!!

Vue générale du site avec une partie des étangs. L'affut "du matin" est au centre de l'image au fond près d'un arbre rouge.

1/63

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.