Les images qui suivent ont été glanées au cours du voyage de 2014. Des oiseaux bien sur, mais aussi des ours, des élans, un renard borgne....et quelques lieux de bivouac au gré de la route....

D'une traite j'arrive à Stockholm avec son hôtel de ville au clocheton si caractéristique; je ne fais que traverser pour me rendre dans l'archipel.

Le fidèle Berlingo dans le ferry navette pour Ljustero.

Ambiance scandinave, sur l'ile de Ljustero le soir de mon arrivée....

Sigvar un ami suédois depuis bien longtemps, m'accueille dans sa maison au milieu des bois dans l'île de Ljustero...

La maison au milieu des bois.

Hospitalité suédoise!!

Sur l'ile, un lac sauvage et perdu dans les bois, au milieu du lac un couple de plongeons arctiques..... Superbes oiseaux!!

Avant le ferry pour la Finlande, un coup d’œil sur les pelouses au bord d'un étang presque en centre ville, bernaches nonnettes , mouettes tridactyles, garrot, pics sont chez eux, bien tranquilles....

Le pic épeiche se montre!!

La presqu'ile aux bernaches.

bien loin de ses falaises la tridactyle....

Le garrot à œil d'or est farouche et fuit dès que l'on s'approche!

La femelle est plus tranquille!

Départ pour la Finlande, le Berlingo est tout petit à côté de cet énorme bateau! Dans 12h nous serons à Turku en Finlande.

En route pour la Finlande....Stockholm s'éloigne....

Au réveil de mon premier bivouac finlandais, le "tien tien tien" caractéristique du torcol retentit.

C'est bien un torcol, le petit migrateur est revenu d'Afrique et a fait un bien long voyage jusqu'ici....

Devenu difficile à observer dans nos contrées c'est une chance de le voir ici! Le ciel bleu est trompeur, il fait très froid mais cela ne semble pas affecter le torcol!

Les marais de Parikaala, tout à l'est de la Finlande contre la frontière Russe, un spot majeur pour les migrateurs.

Fuligules milouins

Rouge l’œil!

Canards siffleurs Goutte au bec...

Ou filet?

Dans les bois autour des marais, une mésange à longue queue "version" nordique!

Pour une fois immobile....normal avec des températures négatives, les rayons du soleil sont les bienvenus!!

Détachée....

Interrogative?

Curieuse!

Mais mignonne, tellement mignonne!

La bise des cygnes dessine un cœur! Une histoire d'amour sans doute....

Festival de Grèbes!!!!

Festival de Grèbes!!!!

Sous ces latitudes les grèbes esclavon éclatent de couleur au soleil du soir.

On ne dirait pas, le soleil du soir donne l'illusion de la chaleur, mais à mitrailler les grèbes par -7° je me suis pris une belle onglée!!

Grèbes jougris!

Omniprésente la corneille mantelée.

Cygne chanteur

Sur un îlot face à mon affut un combattant varié déjeune!

Entend le déclenchement et cherche à localiser le photographe....

Puis reprend son casse croute!

Tandis que repasse le siffleur...

Je m'enfonce dans la forêt loin de tout en pleine solitude pour un bivouac tranquille...

Salué à mon arrivée par une femelle de grand tétra!

Le mésangeais imitateur est un oiseau confiant qui se laisse facilement approcher.

Il prend le soleil lui aussi!

Malgré le ciel bleu il fait froid, -5°, alors il fait la boule!

Je fais une longue rando de 6h à l'écoute de la forêt. Tout est bien expliqué et détaillé et heureusement ce n'est pas uniquement en finnois!!!

Une ancien four à charbon de bois...

Loin dans la forêt, un lac et un abri pour dormir. A côté l'auvent pour tenir le bois au sec. Tout est propre, les outils en place aucun graffiti ni détritus. Nous aurions bien des leçons à prendre!!!

Poursuivant ma route vers le nord, je m'arrête au parc de Patvinsuo. La maison d'accueil du parc vient juste d'ouvrir et je passe deux nuits dans le refuge.

La chambre est petite mais chaleureuse! Le poêle ronfle car les températures sont toujours basses....

Je randonne parmi les tourbières. Un trajet de 20km me fait parcourir le parc sur les planches des sentier. Un pied à côté et c'est jusqu'au genou dans la tourbière!!!

Parfois ça monte un peu et les planches disparaissent au profit d'un minuscule sentier.

Immensité des tourbières...beaucoup d'oiseaux mais trop lointain pour la photo!

Étranges lichens en choux fleur!

Tout près du refuge, des bosquets de saules nains en bourgeons attirent les gélinottes!!

Farouche et furtif on entends plus que l'on ne voit ce bel oiseau. Je l'attire avec mon appeau et le mâle se met à me répondre!!!

intrigué il me tourne autour à toute vitesse, se perche descend,

Coup d’œil à droite...

M'observe....

Se gonfle et lance son cri fluté et aigu!

Un beau et rare rituel!!

Toujours vers le nord j'arrive à Pariikala et retrouve Sabrina et son beau chien japonais chasseur d'ours! Deux sorties sont prévues. Les tétras lyre et l'ours! (visiter son site sur la page liens)

A deux heures du matin nous installons les tentes affut. Hélas il pleut! Sur la tourbière la dame déambule au milieu de ces messieurs qui font de leur mieux pour la séduire! Histoire bien connue!!! Deux ou trois poules pour quatorze mâles la concurrence est rude chez les tétras....heu...seulement chez les tétras?

Cris et postures....

Trépignements!

Petits sauts sur place....

Roue et bien montrer la lyre de derrière!

Et de devant!

De profil....

Ce n'est pas suffisant alors décollages sur place et bruits d'ailes!

Eclaboussures!

A nouveau cris et roucoulements...

Encore et encore...

On se dresse sur ses ergots!

Encore la roue!

Une petite pose dans l'arbre en lisière de la tourbière....

Regarde comme je suis beau!

Non? Pas tentée?

Pourtant je m'égosille!! Encore un mâle incompris....

Le jour est installé il est 7h30 tout le monde s'envole dans les arbres, fin de ce superbe spectacle!

Affut aux ours! Bien caché dans une cabane, depuis trois heures de l'après midi, j'attends et espère la venue de l'ours. Pour l'inciter à se montrer quelques morceaux de viande ont été cachés par Sabrina. La lumière faiblit et un soir blafard s'installe.....quand lentement, parmi les bouleaux et les herbe jaunies par la neige, une forme sombre s'avance, l'ours est là!!!

Il, enfin elle, car c'est une ourse, s'assoie derrière une butte, regarde soupçonneuse, renifle, fixe l'endroit d'où proviennent les clics de mes déclenchements....

Hume l'environnement....

Oreilles couchées elle ne sembla pas très contente de sentir un intrus dans son teritoire et regarde dans ma direction....

Puis se décide à franchir la butte.

Masse puissante et impressionnante, la fourrure ondule à chaque pas.

Toujours pas très contente me fixe et la frêle paroi de bois me semble tout à coup bien mince!!

Attention va t elle foncer?

Suis je vu ou deviné?

Impressionnantes les griffes!!

Oreilles couchées signe d'alerte!

Toujours aux aguets petit arrêt sur le rocher...

Oups! Je ne bouge plus!

Fausse alerte!

Bien que....

Un dernier coup d’œil avant le départ.... La lumière va baisser, plus de photos, mais quel spectacle!!

L'ourse est partie depuis longtemps quand un mouvement attire mon regard au fond de la clairière. Il fait déjà bien sombre, je pousse les ISO.... Un renard...borgne! Il scrute l'affut et d'un bond disparait! Belle image fugitive!

Après l'affut aux ours je prévoie de continuer vers la Laponie. Une longue route de 800km va me faire franchir le Cercle polaire. Au matin il neige!

Heureusement la route n'est pas gelée et vite dégagée.

On the road again!! La longue route déserte à travers la taïga enneigée.

Au soir d'un long trajet, je m'arrête pour bivouaquer au bord d'un lac. Une cabane de pêcheur m'abrite pour un frugal diner.... Je me photographie chapka jusqu'aux yeux, il fait -7°....

La cabane ouverte à tous les vents!

Les nuages porteurs de neige s'éloignent mais le froid est vif.

Entrée en Laponie, il fait beau enfin!

Lacs gelés, taïga enneigée...

Malgré le soleil peu d'oiseaux...quelques garrots furtifs à la pointe.

Inari, presque au bout de la Finlande, ce beau bâtiment, financé par l'Europe, est le parlement lapon.

Franchissement du cercle polaire. Le GPS indique 3804km depuis la maison, le ciel se dégage il fait toujours froid.

Un longue route et j'arrive au Varanger tant convoité mais hélas tous les plateaux sont enneigés....

Nesseby.....

Au presque soleil de minuit j'installe mon bivouac. Il fait froid et le vent souffle.

4h du matin grand soleil sur Vestre Jacobslev.

Au dessus de la route une buse patue.

Plus loin le pygargue se confond sur la neige.

Les bien nommés bruants des neiges....

Pas toujours sur l'herbe!

Oies à bec court.

Presque identiques les oies des moissons.

J'arrive à Vadsö et signe que le froid est toujours bien présent il y a encore des eiders de Steller.

Celui ci file vers le large en me surveillant du coin de l’œil!

La presque ile de Vadsoya si riche d'oiseaux l'an dernier est vide de vie, à part un renne solitaire qui m'observe méfiant.

Sur la jetée du port un vol de limicoles.

Ce sont des bécasseaux violets, peu farouches.

J'installe mon bivouac sur la presque ile d'Ekkeroy que j'arpente mais à part l'habituelle colonie de mouettes tridactyles rien!

Au soir une alouette hausse-col.

Et un pygargue qui vient glaner quelque nourriture à marée basse. Un geste il s'envole....

C'est la fête nationale les belles sont en habit traditionnel.

Veste lapone typique.

Une jeune beauté lapone!

Quittant la Norvège et les belles lapones, je traverse à nouveau la Laponie vers le sud quand, dans une tourbière inondée, une petite troupe attire mon regard! C'est un lek ou arène de parade des chevaliers combattants.

Ces étranges limicoles en costume de parade somnolent au pâle soleil de Laponie....

Un peu de provocation.....

Puis tout à coup s'éveillent et se livrent à de furieux combats silencieux!

C'est la danse des pattes et des becs!

Encore quelques sauts puis c'est à nouveau la léthargie jusqu'au prochain combat!!

Je franchis la rivière qui marque la frontière entre Suède et Norvège, déjà 600km du Varanger et un net réchauffement se fait sentir, c'est la débâcle...

Encore une longue route et j'arrive au parc de Mudus où je projette de rester un peu. Une mère élan et son petit croisent ma route....

Ce parc est décevant, de beaux paysages certes, des cascades puissantes gonflées par la fonte des neiges, mais peu de vie sauvage....pourtant je marche en silence et suis absolument seul.

La gélinotte se montre encore et je ne peux résister à la prendre en photo, cet oiseau est si attachant!

Une troupe de becs croisés perroquets passe bruyamment mais ils restent très farouches! Un seul cliché!

Je quitte le parc direction Stockholm et une troupe de rennes me barre la route! A mon avance tous fileront dans les bois.

Encore une longue route depuis le parc et je m'arrête sur la côte de la Baltique pour un bivouac dans un coin sauvage.....

Au matin j'ai la visite de gobes mouches noirs, une femelle....

Puis le mâle.

Au soleil du soir j'arrive au lac Hornborga réputé pour ses concentrations de grues en avril. Fin mai tous les oiseaux qui sont restés nichent ou ont déjà leurs jeunes.

Comme les oies cendrés dont, pour certaines, les petits sont bien grands déjà....

Au levé du jours je suis en poste dans l'affut que l'on distingue au loin.

Et, même lointaine, j'ai la chance d'observer la chasse du balbuzard pêcheur! Un peu de sur place....

Un plongeon fulgurant et il s'envole un poisson dans les serres!

La proie se débat mais en vain...

Et il file vers son aire loin derrière, dans les collines....

Plus paisible la mouette rieuse n'a rien de bien rare mais la lumière est belle et le vol gracieux....

Cou tendu pour mieux me voir, les bernaches du Canada se promènent en famille sur l'eau...

ou sur terre!

La sterne amorce son piqué....

Et, verticale, plonge comme une flèche!

Sur un fil de clôture, l'hirondelle rustique gazouille...

La foulque couve....

Et dans les buissons, la phragmite des joncs ségosille....

On entends ses trilles partout dans le marais!

Cohabitation!!!!! Quasiment sur le même nid l'oie cendrée et la mouette semblent faire bon voisinage!

Encore une bernache mais celle ci est la cravant qui vient en nombre sur nos côtes l'hiver.

Trop drôle la fauvette grisette toute en crête et en chant!

La gorge gonflée par le chant!!!!

Pas très commune en Suède la barge à queue noire.

Equilibre....

Un dernier survol marquera la fin des photos!

La traversée du pont entre la Suède et le Danemark marque bien le retour sur le continent et la fin de la balade scandinave.....

(Cliquer sur une image pour accéder au diaporama, echap pour revenir )